• VIE DU COLLEGE

    VIE DU COLLEGE

  • Six élèves de la classe média du collège Louis-Armand font des propositions dans le cadre du Grand débat national. La préfète, Sophie Brocas, accepte de recevoir officiellement le cahier de leurs idées. « On s’est senti vraiment citoyens  à part entière ». 

     Il y a des jours qu’on n’oublie pas. Le mercredi 3 avril 2019 fera partie de ces jours qui resteront dans la mémoire des six élèves de la classe média du collège Louis-Armand de Dreux. Ce jour-là, on est six en compagnie de Sandrine Dupuis, notre principale, de nos professeures Leila Enouski et Marine Bouchard. On quitte le quartier des Bâtes, on quitte Dreux, pour aller à la préfecture, à Chartres.

     Des élèves de la classe média en Grand débat avec la préfète d’Eure-et-Loir

                                         Remise officielle des propositions par Imane et Shanna

      

    Nous sommes reçus par Sophie Brocas, la préfète d’Eure-et-Loir, dans le cadre du Grand débat national. Nous venons lui remettre le cahier de propositions que l’on a élaboré, avec Valérie Beaudoin, journaliste à L’Echo Républicain, dans le cadre de la classe média et du travail que l’on mène sur les valeurs de la République, la laïcité et les sujets d’actualité.

    Pas un d’entre nous n’a eu l’occasion d’aller à la préfecture. encore moins à l’hôtel Ligneris où ont lieu les cérémonies officielles et, on l’apprendra au cours de la visite, se trouvent les appartements privés de la préfète.

     Le lieu est vraiment grandiose, le bâtiment chargé d’histoire est impressionnant. Béatrice Tanguy travaille au cabinet de la préfète. C’est elle qui nous accueille et nous conduit dans une grande salle de réunion. Le stress commence à monter, on reste un peu figé en attendant l’arrivée de la préfète, les consignes des professeurs défilent dans nos têtes : être corrects, rester debout jusqu’à ce qu’on nous invite à nous asseoir, le plus dur sera de prendre la parole en public.

     Surprise : Evelyne Mège entre dans la pièce en compagnie d’une collaboratrice. La directrice académique de l’Education Nationale est invitée à participer à la rencontre. La préfète arrive, à son tour, avec sa directrice de cabinet. Elle est souriante, élégante dans une robe de velours bleu nuit, notre anxiété s’efface au fil de la rencontre. Dès les premiers mots, on se rend compte que nos interlocutrices sont très à l’écoute. Une vraie discussion s’installe entre elles et nous, elles écoutent nos propositions, la préfète les commente. Soudain, nous ne sommes pas de simples collégiens mais aussi des citoyens.

    Des élèves de la classe média en Grand débat avec la préfète d’Eure-et-Loir

     http://www.lechoquartiers.fr/2019/03/13/les-collegiens-de-louis-armand-font-leur-grand-debat/

     Elle en prend même l’engagement : Nos propositions seront remises au ministre de l’Éducation et au ministre de l’Intérieur.  Notre travail prend tout son sens. Jusqu’à présent, la politique, les débats d’actualité ne faisaient pas partie de notre univers. L’expérience de la classe média nous ouvre d’autres horizons. Mais, cette rencontre du mercredi 3 avril nous fait franchir un cap : nos idées seront gravées dans l’histoire de la République. Juste un peu de vertige avant de se dire que cela valait le coup de sacrifier un mercredi après-midi pour découvrir la préfecture et rencontrer la préfète.

     

    Maxime G., Chahinez B., Imane B.et Oumaima Z.

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Du 13 au 19 janvier, 48 élèves de 6ème dont quelques 5èmes sont allés en voyage au ski à Saint Sorlin d'Avres, au chalet des Charmilles avec comme accompagnateurs tous les professeurs d'EPS : M. Rochefort, M. Vernusse, M. Combelle, M. Millet et Mme Venaille.

    C'était la toute première fois pour la majorité d'entre nous. Quand nous sommes arrivés au chalet, nous nous sommes installés dans nos chambres.

    Après l'installation dans nos chambres, nous avons mangé.
     

     

    Pour la première journée, après une bonne nuit de sommeil, nous avons mis pour la première fois notre matériel de ski. Mais avant de skier, nous avons été divisés en plusieurs groupes :

    -Groupe 1 : Ceux qui ont déjà skié

    -Groupe 2,3 et 4 : Tous les débutants

    Les groupes 1 et 2 étaient avec les moniteurs de ski le matin.

    Les groupes 3 et 4 étaient avec les professeurs d’EPS le matin.

    Après la pause déjeuner, c’était l’inverse…

    Pour la quatrième journée, tout le monde avait progressé, et le soir il y a eu une boum donc coucher vers 22h15 contrairement aux autres jours.

    Pour la cinquième journée, Le réveil était dur car nous étions fatigués de notre semaine, la dernière journée a été dure : certains sont tombés, mais une grande partie des élèves s’est bien débrouillée et à la fin de la journée chacun a reçu sa médaille.

     

     

     

     

     

     

    Valentin : Cette semaine m’a plu car j’ai appris à faire du ski et c’était la première fois que je voyais des montagnes aussi enneigées. C’était sympa car on s’est aussi amusé ; Et les profs en sortie sont différents du collège : ils sont plus cools. Après le ski, on avait des activités libres et on s’amusait avec la luge ou on faisait des batailles de boule de neige ! C’était top !

    Ambre : C’était super ! On a vu des paysages qu’on n’a pas l’habitude de voir à Dreux. J’ai apprécié de skier pour la toute première fois. C’était bizarre mais sympa car les profs nous réveillaient tous les matins en musique. On a bien mangé.

    Valentin et ambre (6F) 

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Latifa Ibn Ziaten une femme forte et courageuse.

    Mme Ibn Ziaten est française d’origine marocaine. C’est une femme qui a vécu la pire des tragédies :  la mort de son fils Imad. Il a été assassiné en 2012 par Mohamed Merah, un terroriste toulousain tué par le RAID en intervention.

    Elle est venue au collège le mardi 22 janvier rencontrer tous les élèves de troisième. Elle a commencé par montrer un documentaire sur sa vie  avant de répondre aux questions  préparées par les élèves avec les professeurs d'Histoire, Mme Hamon et M. Gauthier, puis elle a été interviewée par notre classe média. Vous pouvez voir l’interview dans la page "Echo quartier" de l'Echo Républicain.

    Latifa Ibn Ziaten au collège

    Aprés la mort de son fils Mme Ibn Ziaten a créé une association au nom de son fils pour parler aux enfants du monde entier et les faire réfléchir sur l’importance de la famille, des parents, des proches, des amis

    Cette femme est simple mais si forte et courageuse. Sa rencontre nous a tous marqués.

      En cours de français, les élèves  ont écrit des lettres qui ont été transmises à Mme Ibn Ziaten. Pour en découvrir certaines, il suffit de cliquer sur la photo.

    Latifa Ibn Ziaten au collège

    et l'article qu'elle a posté en ligne sur son blog :où elle évoque sa venue au collège :

    Latifa Ibn Ziaten au collège

    Hugo B. (4F)

     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    1 commentaire
  • Deux classes (5B ET 5A) du collège Louis Armand vont participer cette année au prix mangawa avec leur professeur de français, Mme Enouski, le professeur documentaliste, Mme Bouchard et une assistante pédagogique, Mme de La chapelle.

     

    Le prix MANGAWA

    https://www.clg-deley-marseillan.ac-montpellier.fr/sites/clg-marseillan/files/mangawa.png

    Le prix MANGAWA a été créé en 2005 par Marie et Thierry Lequenne. C’est le plus important prix de lecteurs manga organisé en France. Il en est à sa quatorzième édition.

     Les 15 titres acquis par l’établissement, en deux exemplaires, vont compléter un fonds manga du CDI. Les séries des mangas lauréats seront achetées.

    Les élèves ont jusqu à Mars pour lire la sélection et voter  pour leur trois mangas préférés.

    Le prix mangawa consiste à lire 15 mangas de trois catégories : shonen, seinen, shojo.

    Le prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWA

    https://images-eu.ssl-images-amazon.com

     

    Après avoir lu les 15 mangas, on doit remplir une fiche de lecture pour chacun et imaginer des questions afin de préparer le défi lecture qui aura lieu entre les 2 classes en fin d’année. Les 5 élèves qui seront le plus investis recevront  un prix. Ils devront pour ça lire le maximum de livre. On va essayer de créer une émission autour des livres.

    La remise des prix a lieu fin mars lors d’une cérémonie organisée à Paris en présence des éditeurs.

    Les professeurs documentalistes et les bibliothécaires de chaque établissement participant sont invités à venir accompagnés de deux jurés. Un quizz organisé sur place permet aux lauréats de gagner des bons d’achat de livre.

     Anissa (5A)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le  vendredi 14 décembre, tous les élèves du club journal ont fait leur première sortie cinéma. Il y en a trois dans l’année : le but de cette sortie est de rédiger une critique de films.

    La sortie trimestrielle du club journal

    Mais avant, on déjeune tous ensemble en ville. Comme nous sommes nombreux, nous nous sommes séparés en 4 groupes, chacun sous la responsabilité d’un professeur. Certains ont été au Mac Do, d’autres au Subway ou à Food corner et Kusadasi. C’était un moment agréable car on a pu manger entre élèves. Puis, nous sommes allés au cinéma mais avant, nous avons sélectionné 4 films « Astérix », « Mortel engines », « Pupille » et « Spider-Man ». Chacun d’entre nous a pu voir le film de son choix et à notre retour, nous avons rédigé par groupe une critique du film.

    La rédaction

    Sirine : C’est cool car on est tous ensemble. On s’est bien amusé et j’ai regardé tous les détails du film pour rédiger une critique. J’ai cherché les épreuves, les leçons de vie comme on l’a étudié en classe avec Le voyage de Chihiro.

    Walid : C’est une sortie sympa et éducative car on réfléchit pour rédiger notre article et on s’amuse.

    Sami : J’ai bien aimé cette sortie car j’ai passé un bon moment avec mes copains. Et c’était un film d’actions !

    Mehdy : C’était bien ; ça m’a fait plaisir d’aller au ciné.

    Shinda : c’était génial ! On s’est amusé en travaillant ! Cette sortie est à refaire surtout qu’on se  sent comme de vrais journalistes car on analyse un film avec  précision et on donne notre avis comme des adultes.

    Rayan : J’ai bien aimé manger avec mes copains, et regarder un film d’action.

    Valentin : c’est la première fois que je fais une sortie comme ça et j’ai bien aimé.


    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique