• VIE DU COLLEGE

    VIE DU COLLEGE

  • Deux classes (5B ET 5A) du collège Louis Armand vont participer cette année au prix mangawa avec leur professeur de français, Mme Enouski, le professeur documentaliste, Mme Bouchard et une assistante pédagogique, Mme de La chapelle.

     

    Le prix MANGAWA

    https://www.clg-deley-marseillan.ac-montpellier.fr/sites/clg-marseillan/files/mangawa.png

    Le prix MANGAWA a été créé en 2005 par Marie et Thierry Lequenne. C’est le plus important prix de lecteurs manga organisé en France. Il en est à sa quatorzième édition.

     Les 15 titres acquis par l’établissement, en deux exemplaires, vont compléter un fonds manga du CDI. Les séries des mangas lauréats seront achetées.

    Les élèves ont jusqu à Mars pour lire la sélection et voter  pour leur trois mangas préférés.

    Le prix mangawa consiste à lire 15 mangas de trois catégories : shonen, seinen, shojo.

    Le prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWALe prix MANGAWA

    https://images-eu.ssl-images-amazon.com

     

    Après avoir lu les 15 mangas, on doit remplir une fiche de lecture pour chacun et imaginer des questions afin de préparer le défi lecture qui aura lieu entre les 2 classes en fin d’année. Les 5 élèves qui seront le plus investis recevront  un prix. Ils devront pour ça lire le maximum de livre. On va essayer de créer une émission autour des livres.

    La remise des prix a lieu fin mars lors d’une cérémonie organisée à Paris en présence des éditeurs.

    Les professeurs documentalistes et les bibliothécaires de chaque établissement participant sont invités à venir accompagnés de deux jurés. Un quizz organisé sur place permet aux lauréats de gagner des bons d’achat de livre.

     Anissa (5A)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le  vendredi 14 décembre, tous les élèves du club journal ont fait leur première sortie cinéma. Il y en a trois dans l’année : le but de cette sortie est de rédiger une critique de films.

    La sortie trimestrielle du club journal

    Mais avant, on déjeune tous ensemble en ville. Comme nous sommes nombreux, nous nous sommes séparés en 4 groupes, chacun sous la responsabilité d’un professeur. Certains ont été au Mac Do, d’autres au Subway ou à Food corner et Kusadasi. C’était un moment agréable car on a pu manger entre élèves. Puis, nous sommes allés au cinéma mais avant, nous avons sélectionné 4 films « Astérix », « Mortel engines », « Pupille » et « Spider-Man ». Chacun d’entre nous a pu voir le film de son choix et à notre retour, nous avons rédigé par groupe une critique du film.

    La rédaction

    Sirine : C’est cool car on est tous ensemble. On s’est bien amusé et j’ai regardé tous les détails du film pour rédiger une critique. J’ai cherché les épreuves, les leçons de vie comme on l’a étudié en classe avec Le voyage de Chihiro.

    Walid : C’est une sortie sympa et éducative car on réfléchit pour rédiger notre article et on s’amuse.

    Sami : J’ai bien aimé cette sortie car j’ai passé un bon moment avec mes copains. Et c’était un film d’actions !

    Mehdy : C’était bien ; ça m’a fait plaisir d’aller au ciné.

    Shinda : c’était génial ! On s’est amusé en travaillant ! Cette sortie est à refaire surtout qu’on se  sent comme de vrais journalistes car on analyse un film avec  précision et on donne notre avis comme des adultes.

    Rayan : J’ai bien aimé manger avec mes copains, et regarder un film d’action.

    Valentin : c’est la première fois que je fais une sortie comme ça et j’ai bien aimé.


    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Deux classes  du collège  (les 5A & les 5B) participent cette année au prix Mangawa. Ce prix a été créé en 2005 par Marie et Thierry Lequenne, documentaliste et libraire dans le Loir et Cher. C’est le plus important prix de lecteurs manga organisé en France. Il en est à sa quatorzième édition.

     Le prix mangawa consiste à lire 15 mangas de trois catégories : shonen, seinen, shojo.

    Le prix Mangawa

    Nous allons une fois par semaine au CDI pour lire la sélection accompagnée de notre professeur de français, Mme Enouski, notre documentaliste Mme Bouchard et Mme De La chapelle, notre assistante pédagogique. Le but de ce projet est de nous faire travailler la lecture, l'écriture et l'oral.

    Le prix Mangawa

    Après chaque manga lu, on doit remplir une fiche de lecture avec une critique du livre et imaginer des questions afin de préparer le défi lecture qui aura lieu entre nos 2 classes en fin d’année.

    Le prix Mangawa   Le prix Mangawa                

     

    Les 5 élèves qui seront le plus investis dans chaque classe recevront  un prix. Ils devront pour ça lire le maximum de livres. Et à la fin, on va créer une émission autour des livres.

    Le prix Mangawa

    On a jusqu’à Mars pour lire le maximum de livres et voter  pour nos trois mangas préférés. La remise des prix aura lieu fin mars lors d’une cérémonie organisée à Paris en présence des éditeurs. Les professeurs documentalistes et les bibliothécaires de chaque établissement participant sont invités à venir accompagnés de deux jurés. Un quizz organisé sur place permet aux lauréats de gagner des bons d’achat de livres.

    Les 15 titres achetés par l’établissement, en deux exemplaires, vont compléter un fonds manga du CDI.  Les séries des mangas lauréats seront achetées pour que les élèves puissent lire la suite.

    Dylan A. (5B)

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Vendredi 9 novembre, rendez-vous pour notre premier reportage à l’extérieur en tant que journalistes. Aller sur le terrain, prendre des photos, des notes, interviewer des participants nous a fait nous sentir comme de vrais journalistes. On a accompagné deux classes de cm2 de l’école Berthelot et deux 6eme de notre collège Louis Armand qui ont imaginé et créé une cérémonie pour commémorer la mort des soldats de la 1ère guerre pour la France, devant le monument aux morts à Dreux.

     

    Malgré le froid, c’était une très belle commémoration avec Maxence, un élève de 6F, en chef de cérémonie. Malgré son très jeune âge, il nous a bluffés car il était très à l’aise dans son rôle. Aucun signe de stress quand il a fallu présenter le programme de la matinée. Sa voix était pleine d’assurance : un futur homme politique ! Et pourtant, il y avait des personnalités importantes comme le Maire, le sous-préfet, le député, l’inspectrice…

    Le collège organise sa commémoration

    C’était notre première participation à une commémoration et on a ressenti un sentiment de fierté de voir l’implication des élèves de notre secteur. Tous portaient une cocarde qu’ils avaient confectionnée et il y avait deux élèves porte-drapeaux : on se croyait à l’Elysée ou au défilé du 14 juillet surtout quand ils ont commencé à chanter en chœur la Marseillaise. C’était vraiment touchant et nous, avec le public constitué des familles des enfants et des passants, nous les accompagnés en chœur. Et ce moment fort a été accentué par une minute de silence que tout le monde a respecté.

    Le collège organise sa commémoration

    Puis, ils ont enchainé avec la chanson de Craone qui nous a transportés dans les tranchées ; on imaginait bien à la fois la souffrance, le désespoir des soldats et leur détermination. La cérémonie s’est clos avec l’énumération des noms des soldats morts ; le nombre était impressionnant. On n’avait pas conscience de cette boucherie humaine : on sait que la guerre tue mais pas à ce point-là !

    Par la suite, une lecture des lettres de poilus et de leur biographie nous a vraiment émus. On avait de la compassion pour ces soldats qui ont sacrifié leur vie pour la liberté de la France. On s’identifiait à eux en partageant leurs émotions au combat.

    Le temps de quelques heures, cette cérémonie nous a transportés à l’époque de cette guerre. On a même oublié le froid ; leurs chants nous ont réchauffé le cœur. C’était un très bel hommage clos par la marseillaise et un discours du député, de l’inspectrice et de la Principale qui ont complimenté les élèves sur leur implication dans ce projet.

    Nous pensons que nous devrions commémorer la mort des soldats chaque année dans les écoles et collèges.

    Chahinez B., Imane B., Hugo B. (4F)  


     

    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

    votre commentaire
  • Le mardi 16 et le mercredi 17 octobre 2018,  a eu lieu un cross solidaire au collège organisé par les professeurs d'EPS. Le but de cette action est de récolter des fonds pour deux associations : « Handibasket », pour les classes de 6e et de 5e, et « Femmes d’ici et d’ailleurs », pour les classes de 4e et 3e. Les élèves devaient trouver des parrains.

    Les filles et garçons ont couru 20 minutes et devaient effectuer un maximum de tours. Quand les filles ont fini de courir, elles pouvaient aller au ravitaillement où elles pouvaient trouver des boissons et des gâteaux. Pendant ce temps, les garçons commençaient leurs courses. La classe de 5e qui a le mieux couru est la classe de 5B. Toutes les classes du collège ont participé au cross à tour de rôle.

    Je trouve que c’est une bonne action car l’argent récolté permettra d’acheter des fauteuils roulants pour que des handicapés puissent jouer au basket et de rénover les locaux de l’association « Femmes d’ici et d’ailleurs » qui se trouve au Bâtes.

     

    Charlotte G. (5A)

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique